Agence Burundaise pour la réalisation des travaux d’Intérêt Public

Impartialité, Transparence, Efficacité et Economie

A la une

L’ABUTIP est un instrument qui a été mis en place par le Gouvernement du Burundi avec l’appui financier de la Banque Mondiale dans le cadre du Projet de Travaux Publics et de Création d’Emplois (PTPCE). Le Gouvernement du Burundi a en effet obtenu en 2001 un crédit de l’IDA pour financer un Projet de Travaux Publics et de Création d’Emplois, « PTPCE » ayant comme composante principale le volet « infrastructures », dont la mise en œuvre a été assurée par un Maître d’Ouvrage Délégué, lié au Gouvernement par une Convention de Délégation de Maîtrise d’Ouvrage.

C’est dans ce contexte qu’est née l’Agence Burundaise pour la Réalisation des Travaux d’Intérêt Public en sigle ABUTIP, une association sans but lucratif inspirée du modèle des Agences d’Exécution des Travaux d’Intérêt Public déjà existantes dans 15 pays d’Afrique. Plus d’une vingtaine d’Agences d’Exécution des Travaux d’Intérêt Public ont vu le jour et voulant se renforcer mutuellement, elles se sont regroupées au sein de l’Association Africaine des Agences d’exécution des Travaux d’intérêt Public, AFRICATIP en sigle, dont ABUTIP est membre.

Cette démarche de recourir à la maîtrise d’ouvrage déléguée a été inspirée et instaurée vers la fin des années 80 dans la plupart des pays africains par les PTFs (Partenaires Techniques Financiers) dont le chef de file est la Banque Mondiale, dans le but de pallier les effets des Politiques d’Ajustement Structurel. Et la confiance que la Banque Mondiale, leader des PTFs, a placée dans l’ABUTIP, s’est ensuite étendue auprès de la Banque Africaine de Développement et auprès du Fonds Commun Education (suite à un appel à concurrence).

ABUTIP a su également se soumettre aux procédures du Code des Marchés Publics du Burundi, ce qui lui a ouvert la possibilité de travailler sur les programmes financés sur Budget National pour le compte de l’Etat.

Appel d'offres

 

Avis Résultats